16 mars 2008

Nuit violette...




ah oui, c'est pas mal du tout...


Je l'aime bien ce personnage qui attaque sa deuxième partie de vingtaine...
Ah non mais il est trop fort.
Il ne voit plus la cohérence du monde... (et ben moi non plus parfois... euh même souvent en ce moment...)


alors il liste:




ce qu'il aimait faire dans son enfance...




les caractéristiques que devrait avoir un objet qui pourrait lui faire du bien...



les petites choses observées dans la journée...



les animaux qu'il a déjà vus dans sa vie...




ah là... il est en train de discuter avec un petit en bas de son immeuble au bac à sable...




ah non mais c'est vraiment génialissime...



Il faut absolumment que je le conseille à Claire...




et il reçoit des fax... d'un ami météorologue, et de son frère...




j'adore son côté à l'ouest et en fait si près du réel...




Il faut trop que je le conseille à Estelle...




Ouh la la la, il est tard. Bon j'éteins.




euh... Encore une page, juste une page, j'aime bien le titre (ah oui, parce qu'il y a une mise en forme et des titres trop bien toutes les trois pages). Bon ok j'ai dit j'éteins...




... je me retourne dans mon lit...




... euh... je rallume...




Et je reprends le bouquin...




J'ai pas fait une nuit blanche... parce que j'ai dormi un peu quand même...




Mais disons une nuit violette... complètement sous le charme de Erlend Loe, Naîf.Super.




Un super livre pour ma catégorie OUT OF THE BOX.




100000098776 mercis Typhaine: J'A-DO-RE !!!!

1 commentaire:

Typhaine a dit…

Ravie d'avoir pu te faire découvrir _et apprécier_ cet auteur ! J'aime beaucoup ton idée de nuit violette, et ça lui correspond bien...