08 mars 2008

Bellevillez-vous!




C'est un petit polar très parigot, tout plein d'argot des rues belleviloises, et qui résonne des années 30... Ca s'appelle Belleville-Barcelone, et c'est écrit par Patrick Pécherot (chez Série Noir Gallimard).


On y suit un jeune détective privé, chargé d'une investigation sur la disparition d'une jeune fille. Il se retrouve à enquêter sur la guerre d'Espagne, les ravitaillements d'armes, en plein surréalisme. On découvre alors l'envers d'une époque, riche de politique et d'engagement.


Ce qui fait l'originalité de ce roman, c'est son ton et sa langue. C'est un vrai exercice de style de réussir à recréer les mots d'un autre temps. C'est donc aussi un vrai parcours initiatique pour le lecteur au coeur d'un langage parfois oublié et ici magnifiquement ravivé.



Merci donc à Anne, pour m'avoir fait découvrir Patrick Pécherot. Si ce romancier est aussi bon en scénario de BD, qu'en roman, ça promet!


Enfin, je dois dire que je ne peux pas parler de polars bellevillois sans évoquer Pennac, certainement un de mes auteurs favoris. Pennac lui aussi a réussi à recréer un petit belleville en mot, avec brillaux! Si vous n'avez jamais ouvert La petite marchande de prose ou La fée carabine, vous êtes chanceux: vous allez pouvoir découvrir un univers drôle, humanissime, et touchant! Courrez à la bibliothèque ou chez votre libraire, vous verrez, ça se lit tout seul, et on passe un très très bon moment!


1 commentaire:

Marie a dit…

J'aime beaucoup Pecherot, et un autre auteur de la Série noire, Caryl Férey. Il est français (pardon, breton) mais il a écrit des romans qui se passent en Nouvelle Zélande et en Australie, "Haka" et "Utu". Pour moi, Férey et Marcus Malte sont les deux grands à suivre du polar français actuellement. Ils ont seulement 40 ans et à mon avis, gare aux vieux de la veille!
Marie.