27 février 2008

Exclusif!


Voici le résultat du vote de la première rubrique INTERACTIF de Pan-or-amiques consacrée à la plus belle histoire d'amour dans un roman!Vous avez été très majoritairement pour Anna Gavalda Ensemble c'est tout.

Un immense merci à tous pour avoir participé à ce vote par vos nombreux commentaires et emails!

Pour vous remercier une petite exclusivité en provenance de mes libraires préférés: Le prochain Anna Gavalda sort le 11 Mars et s'appelera La consolante! Alors quelques fuites pour vous mettre en appétit: ce sera l'histoire de Charles, un architecte parisien qui voyage à travers le monde... Le livre sort chez La Dilettante (l'éditeur d'Anna Gavalda depuis ses débuts) pour le prix de 24.50 EUR.

Bientôt donc sur toutes vos tables de nuit une bonne dose de complicité, un joli brin d'humanité, un grand bol de sincérité, un anti-dote à la société plate, une petite touche de féérie et des dialogues bien ciselés, le tout en 637 pages!

Enfin sachez qu'Anna Gavalda sera présente dans de nombreuses petites librairies pour le lancement de son livre:
- le 20 mars à 12h30 à Livre Sterling ( 49 bis, Avenue Franklin Roosevelt, Paris, 8e)
- le 20 mars à 18h à L'Arbre à Lettres République (33-35, boulevard du Temple, Paris, 3e)
- le 27 mars à Atout Livre (203, Avenue Daumesnil, Paris, 12e)
- le 28 mars à 15h à la librairie Vent d'Ouest à Nantes
- le 29 mars à 16h à la Librairie Gallimard (15, boulevard Raspail, Paris, 7e)
- le 30 mars à 11h au Divan (203, rue de la Convention, Paris, 15e)

1 commentaire:

mixlamalice a dit…

Eh ben, Ana Gavalda comme auteur de la plus belle histoire d'amour, les Hugo, Dumas, Flaubert, Balzac, Goethe, Gauthier, doivent se retourner dans leur tombe. Et les vivants comme Murakami, Morrison, en chialeraient sans doute. Enfin c'est sur que quand on ne lit que Gavalda, Houellebecq, Beigbeder et Christine Angot, on manque un poil de référents. Bref, autant que vous le sachiez amis lecteurs, Ana Gavalda est au roman d'amour ce que le flamby est a la creme caramel. Un ersatz industriel pas dégueulasse en soi, mais tellement fade comparé a quoi que ce soit d'un peu talentueux.