17 décembre 2007

Une lumière dans la nuit

Ca se passe à Oxford. Il y a une petite fille. Et son "daemon", un petit animal qui représente son âme en quelque sorte. Ils vont découvrir tous les deux des mystères et se lancer dans une grande aventure... C'est un livre pour enfant, et pourtant c'est philosophique (et ça entraîne même un long débat dans la presse au sujet de la religion et de la métaphysique... si si!) Et ça s'appelle Northern lights (pour le tome I).







Et pour moi, ce fut une rencontre. Celle de P. Pullman dans une église à Oxford. Il parlait de ce qui l'inspira pour écrire satrilogie, le très célèbre: Songs of innoncence et Songs of experience de W. Blake. L'idée de génie de Blake reprise par Pullman est que la vie est un lent passage de l'innocence à la sagesse. Il faut perdre l'un pour gagner l'autre, dans un processus qui n'est pas toujours sans douleur... Dans l'église, les gens lui parlent d'Harry Potter. Il semble le nouveau J.K. Rowling... et l'on n'est qu' en 2001 à l'époque. Et comme vous vous doutez, j'ai filé à la librairie dès le lendemain!


Et quelle ne fut pas ma surprise de voir une bande-annonce au cinéma il y a peu, et de me dire, MAIS, je CONNAIS l'histoire! Et ça vient de sortir: A la croisée des mondes: La boussole d'or

Alors, au lieu de vous jeter sur le film, je vous conseille tout d'abord de dévorer la trilogie... surtout pour les "en manque d'Harry Potter"!

1 commentaire:

federica a dit…

can i just let one messagge to you? i didn't understand so much (i don't speak french, only english and italian) but i think you like reading good books, so i only suggest whispering to you: oceano mare of alessandro baricco (italian writer). you won't failed, you'll be kidnapped.
best wishes.